Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Animation’ Category

Les origines de Dungeons and Dragons sont assez floues : pour ma part je les situerai plutôt au début des années 1974, mais pour certains (comme j’ai pu le voir ce weekend), c’était en octobre 1975(1), c’est donc l’occasion de faire un rapide raccourci, et de fêter ces secondes quarante années du jeu au moyen un petit article « nostalgie ».

Et donc en cherchant quelque chose pour cette occasion j’ai déterré un vieux film d’animation en rapport avec le sujet. Et mis à part le mythe d’Arthur et de sa Table Ronde, ainsi que celui de Robin de Bois, c’est probablement ma première rencontre avec les univers médiévaux-fantastiques.

Comme vous vous en doutez, c’est de Dragons dont il va s’agir ici, parce que bon les Dungeons(2), c’est un peu trop humide et poisseux.

flight-of-dragons-book

L’œuvre dans l’œuvre

Bien avant le dessin animé coproduit par Gary Gygax : le Sourire du Dragon(3), voici donc le Vol du Dragon inspiré du livre de Peter Dickinson. (suite…)

Read Full Post »

Je suppose qu’au nom de Blanche Neige vous vient à l’esprit l’adaptation du conte des Frères Grimm par les studios Disney en 1937, ou peut être si c’est plus récent à la série Once Upon a Time(1).

Dans les deux cas, on a le droit : soit à une version bonne à tout faire pour nains, qui chante(nt) en travaillant ; soit à une institutrice parfaitement insipide (et tête à claques), qui n’est présente que pour donner du corps au personnage de Virginia, alias l’Ex-ex-ex-…-Méchante Reine.

En résumé Bof, attention je ne parle ici que du personnage.

Non ici je vais parler d’un manga, qui propose une histoire et surtout une Blanche Neige un peu plus intéressante : Shirayuki aux cheveux rouges (赤髪の白雪姫, Akagami no Shirayuki-hime)(2).

Shirayuki

Non elle ne regarde pas les fleurs parce que c’est joli, mais parce que ce sont des plantes médicinales

Et à ceux qui diraient : mais c’est un shōjo ! Je leur répondrai : et alors ! (suite…)

Read Full Post »

Le Petit Prince

Tout d’abord pour ceux, qui n’ont pas lu cette nouvelle d’Antoine de Saint Saint-Exupéry, je vous encourage à aller tout de suite corriger cette tare ;-). Elle n’est pas bien longue et le fait qu’elle soit désormais dans le domaine public, vous retire toute excuse(1).

le-petit-prince

Normalement c’est là que vous devriez disparaître pour aller débuter votre lecture … Et peut-être qu’après, vous saurez : si vous n’êtes qu’une grande personne intéressée uniquement par les chiffres, ou si vous avez encore une âme d’enfant ; car c’est dans cet unique second cas que vous pourrez profiter de l’adaptation de ce livre par Mark Osborne.

C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse,
qui vit dans un monde d’adultes.

C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux,
 qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir
dans une aventure extraordinaire.

(suite…)

Read Full Post »

Flashpoint Paradox

Deux, c’est le nombre d’années que j’ai attendu avant de débuter la chronique de ce film d’animation, c’est long, mais il s’est malencontreusement retrouvé rangé dans un carton et un coin de ma mémoire ; car initialement j’avais décidé de le coupler avec sa suite annoncée en post générique : War.

Mais la qualité de cette dernière étant plutôt moyenne, j’avais abandonné,  et il s’est alors retrouvé dans ma PàP (Pile à Poster).

Au final c’est le challenge Retour vers le futur, qui l’a sauvé de l’oubli, ce qui aurait été bien dommage dans le contraire ; car si les deux derniers films d’animation Justice League(1) sont plutôt moyen, celui-là est vraiment excellent et donne un côté bien plus adulte au super héros.

justice-league-flashpoint-paradox

On note déjà quelques différences

L’histoire est centrée sans grande surprise (merci le titre), sur le Flash, dans sa version Barry Allen, le super héros DC-Comics, qui a eu droit cette année à sa seconde série télévisée au côté d’Arrow.  Au passage, si vous ne vous rappelez pas de la première série Flash, c’est que vous être trop jeune, et vous ne comprendrez pas non plus tous les caméos des anciens acteurs dans cette seconde série.

Pour ceux, qui ne le connaissent pas, le Flash est un des membres fondateurs de de la Justice League(2). Et sans être aussi fort que Superman, voir aussi intelligent que Batman, il tire quand même son épingle du jeu, en étant capable d’utiliser la Speed Force(3) et donc de se déplacer à très grande vitesse, celle du son pour commencer, puis bien plus rapidement…

Étant capable d’aller toujours plus vite, il peut outrepasser les lois de la physique et même remonter le temps ! (suite…)

Read Full Post »

Ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé d’animation, je vais donc m’y remettre avec l’anime Fate Stay Night.

fate-stay-night-unlimited-blade-works

Saber et Archer à gauche, et leur « master » Tōsaka Rin et Emiya Shirô à droite

Un anime dont la licence a été plus que prolifique, vu qu’elle se présente sous de nombreux formats  : mangas, nouvelles, animes et film, à noter que je ne mets pas encore de « s » à film, mais qu’il faudra bientôt que je corrige cet article, d’ici fin juillet en fait.

Mais avant tout ça, Fate Stay Night a d’abord été un puis deux jeux vidéo : des Visual Novels(1) des studios japonais Type-Moon.

Au programme donc :

  • Deux Visual Novels sortie en 2004, dont la première possède deux scenarii supplémentaires(2) déblocables (Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel)
  • Fate Stay Night le premier anime de 2006, sur le scénario de base du premier jeu,
  • Fate Zero en 2011, sa préquelle, qui décrit la précédente Bataille du Graal (la quatrième),
  • un manga, et quelques nouvelles,
  • Fate/kaleid liner Prisma Illya, un anime de Magical Girl sur le personnage d’Illyasviel,
  • et enfin le dernier anime en date et en cours, celui dont je vais parler : Unlimited Blade Works, qui sans surprise est basé sur le second scénario du jeu.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »