Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Livre’ Category

Livre Paris 2016 et Anthologie

Que retenir de ma visite de samedi au salon du livre 2016 ? Et bien qu’il faut une excellente raison pour y aller, ou alors qu’il faut aimer les noyades de foule(1). Surtout qu’on ne peut plus espérer faire dédicacer ses bouquins, car il faut désormais les acheter sur place !

Heureusement pour moi, j’avais une bonne raison pour m’y rendre, car j’avais promis d’aller découvrir pour sa sortie une anthologie, du plomb à la lumière, dans laquelle une amie publiée sa première nouvelle.

Mais je vais plutôt laisser ce livre pour la fin …

livre-paris-2016

… Et présenter mes autres acquisitions, qui au final sont assez peu nombreuses, car je me suis limité à cinq livres ou bandes-dessinées(2). (suite…)

Read Full Post »

Parfois on se demande vraiment pourquoi certaines traductions sont si longues à sortir : le dernier hors-série de Percy Jackson était sorti l’année dernière en français (pour une sortie initiale US à l’été 2014), je l’avais d’ailleurs chroniqué dans la foulée ; mais alors que le second était sorti en VO dans le même temps, la traduction français, elle, s’est vu décaler de plus de six mois… . Non ! En fait le premier est sorti en octobre 2014, donc au final assez peu de temps après la version US, en un mois, un véritable reccord de traduction, et pour le second c’est la même chose : une version US l’été dernier et une traduction fin septembre. Oups !

Dommage car je comptais bien redécouvrir la mythologie grecque à la sauce de Rick Riordan un peu plus tôt que ça. Mais au final ce n’est pas très grave, vu que je me suis rabattu sur la mythologie égyptienne avec la trilogie des Chroniques de Kane, et sur celle des Ases avec le cycle de Magnus Chase et les Dieux d’Asgard(1).

Mais bon, retrouvons plutôt notre sympathique demi-dieu grec hyperactif et souffrant d’un trouble du déficit de l’attention, qui …

percy-jackson-heros-grecs

Contre la promesse d’un an de pizzas gratuites,

… vous raconte la vie de douze grands héros.

Au programme : amour, gloire et tueries !
(suite…)

Read Full Post »

Une fois n’est pas coutume, cet article va contenir beaucoup de visuels, mais après tout comme il présente les travaux graphiques de Tolkien sur le Seigneur des Anneaux, c’est un peu normal.

Et oui Tolkien aimait peindre et dessiner, et même s’il n’était jamais vraiment satisfait du résultat, étant un perpétuel perfectionniste, je trouve certaines de ces gravures et pastels assez jolies. J’avais présenté une de ses œuvres lors de l’Hommage au Roi n°4 : le dragon Smaug dormant sous la Montagne ; et donc quand je suis tombé(1) sur cet artbook regroupant tous les illustrations, qu’il avait réalisées pour le Seigneur des Anneaux je me suis jeté dessus.

the-art-of-lotr-cover-and-insidethe-art-of-lotr-book-coverCela va : du simple trait sur une page, qui représente la vieille route de l’Est, à des cartes beaucoup plus complexes ; de petits essais de calligraphie sur l’écriture elfique à des pages complètes en Tengwar ; et pour terminer on a même droit à des illustrations couleurs, que je regrette de ne pas avoir vu dans les différentes éditions de son récit.

Au total presque 200 illustrations accompagnées de textes, qui les suivent, contextualisent et expliquent ;le tout dans une présentation assez sobre, mais d’excellente qualité, qui n’est pas sans rappeler la couverture originale du Retour du Roi.

(suite…)

Read Full Post »

Un nouveau livre posthume de Tolkien, cool, en anglais et vieil anglais, un peu moins ! Mais au final je me suis quand même lancé dans cette nouvelle lecture : The Story of Kullervo.

Attention par contre, un dictionnaire d’anglais obligatoire et pas celui, qui a pu égayer vos études, un vrai comme le Robert-Colllins Senior. Il faudra bien ça pour compenser l’utilisation de certains termes désuets et abandonnés de la langue anglaise moderne.

the-story-of-kullervo-tolkien

Une idée sur la signification de cette couverture ?

Tout d’abord sachez que l’histoire de Kullervo ne participe en rien au Legendarium des Terres du Milieu, son écriture, entre les années 1914 et 1916, est d’ailleurs bien antérieure au Hobbit écrit en 1937 et même à La Chute de Gondolin en 1917. Néanmoins après quelques pages de lecture on se rend vite l’évidence, qu’avec ce conte Tolkien a établi les premières bases de son monde.

D’une part car il y a repris de nombreux thèmes pour construire certains récits du Premier Âge, et d’autre part car on y découvre les premières ébauches de termes, de ce qui formera plus tard le premier langage elfique conçu par Tolkien : le Quenya.

Par contre ce n’est pas une histoire originale, puisqu’elle est tirée du Kalevala : un recueil de poésies populaires recueillies par Elias Lönnrot au XIXème siècle, et qui constitue les fondations de la mythologie finlandaise. C’est d’une série de chants bien particuliers, dont Tolkien s’est inspiré : les chants 31 à 36 sur Kullervo. (suite…)

Read Full Post »

Étranges événements, qui m’ont mené à lire ce recueil de nouvelles de Ray Bradbury, quelques appréhensions aussi sur l’écriture de cette chronique quand il suffit de quelques lignes pour dévoiler l’intrigue de quelques pages.

Mais bon il me fallait un livre sur les voyages temporels, et comme le 4ième volet du jeu Life is Strange m’en a soufflé ce titre(1), je me suis lancé.

L’avantage c’est que je vais pouvoir faire un beau combo, vu que ce recueil, outre la nouvelle « Un Coup de Tonnerre » qui parle exclusivement de voyage temporel, en comporte de nombreuses autres sur les voyages spatiaux, avec une prédilection pour la planète favorite de l’auteur : Mars.

ray-bradbury-celui-qui-attend-et-autres-nouvelles

La première de couverture de mon édition, avec un prix toujours en Franc Français !

L’ouvrage composé de huit nouvelles écrites entre les années 1948 et 1990, court sur une petite centaine de pages parsemées de touches de poésie, qui rendent  leur lecture particulièrement agréables(2).

Par contre attention, Ray Bradbury c’est toujours défendu d’être un scientifique, il ne faut donc pas chercher de rigueur scientifique dans ses œuvres ; mais malgré les erreurs, dont certaines sont excusables compte tenu des époques d’écriture, on n’en reste pas moins transporter par la beauté de son style. (suite…)

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »