Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘j r r tolkien’

J’ai un peu honte de dire, je n’ai pas relu le Seigneur des Anneaux depuis le début du millénaire et la sortie des films. Je pourrai dire que c’était  pour attendre que les trois volumes de la nouvelle traduction soient sortis, mais dans ce cas, il faudrait que je trouve une autre excuse pour les années d’avant 2014.

Mais au final c’est très bien comme ça, et j’ai pu pleinement profiter de ma relecture débuter le Tolkien Reading Day dernier, avec la nouvelle traduction de Daniel Lauzon.

le-seigneur-des-anneaux-versions

Il y eu un avant, et il y eu un après

Et que dire du plaisir de retrouver quelques oubliés des films, comme Tom Bombadil, Bill le Poney et Glorfindel. Non vraiment il était temps que je m’y remette. (suite…)

Read Full Post »

Star Wars vs The Hobbit

Généralement mon budget annuel de Blu-Rays reste assez faible, mais suite à une grosse accumulation de bons de réduction, j’en ai profité pour commencer / terminer deux séries de films : d’une part les six volumes de Star Wars de George Lucas, et de l’autre les trois du Hobbit de Peter Jackson.

Il y a beaucoup de choses à dire sur le fond de ces films :

Comme beaucoup de monde j’ai grandi avec la première trilogie de Star Wars, et au final j’ai été assez déçu de la « prélogie » ; je suis moins sectaire que certains, mais les 3 films récents n’ont jamais passé la barre du divertissement de mon point de vue.

Pour le Hobbit, et même si j’ai bien apprécié le premier film, notamment grâce à sa musique, j’ai quand même regretté que Peter Jackson ait une si piètre opinion des nains, car à part Thorin, Dwalin, Balin, Fili et Kili, ce qui ne fait que cinq sur treize, les autres sont tout bonnement ridicules.

star-wars-vs-the-hobbit

La Force étant la plus puissante, je miserai sur Luke, plutôt que sur Bilbo 😉

Et c’est à partir du deuxième film ça se corse un peu, car cette fois ce sont les choix scénaristiques, qui m’ont le plus gêné : pourquoi ne pas avoir mis en scène la véritable histoire du Conseil Blanc, ni l’aventure Dol Guldur‘esque de Gandalf,  qui lui permit de récupérer la carte d’Erebor ? Cela restera toujours un mystère. (suite…)

Read Full Post »

Je vais voir des Elfes, je vais voir des Elfes … Dit ai-je en juin dernier, et bien c’est maintenant chose faite grâce au dernier supplément de l’Anneau Unique : Fondcombe.

Des elfes par ci, des Elfes par là et surtout des elfes d’Imladris.

anneau-unique-supplement-fondcombe

À Fondcombe, où les Elfes demeurent encore
Dans des clairières sous la colline brumeuse,
Par lande et friche nous chevauchons en hâte
Et où, de là, nous ne pourrions le dire.

Merry et Pippin – SdA T1C5

J’ai l’impression avec l’Anneau Unique, que l’on oscille entre des suppléments de background et de scenarii / campagne, résultat, cette fois c’est un supplément de background, qui nous permet pour la peine de traverser les Monts Brumeux. C’est donc un exclusivement un supplément pour les Gardiens des Légendes(1! (suite…)

Read Full Post »

Une fois n’est pas coutume, cet article va contenir beaucoup de visuels, mais après tout comme il présente les travaux graphiques de Tolkien sur le Seigneur des Anneaux, c’est un peu normal.

Et oui Tolkien aimait peindre et dessiner, et même s’il n’était jamais vraiment satisfait du résultat, étant un perpétuel perfectionniste, je trouve certaines de ces gravures et pastels assez jolies. J’avais présenté une de ses œuvres lors de l’Hommage au Roi n°4 : le dragon Smaug dormant sous la Montagne ; et donc quand je suis tombé(1) sur cet artbook regroupant tous les illustrations, qu’il avait réalisées pour le Seigneur des Anneaux je me suis jeté dessus.

the-art-of-lotr-cover-and-insidethe-art-of-lotr-book-coverCela va : du simple trait sur une page, qui représente la vieille route de l’Est, à des cartes beaucoup plus complexes ; de petits essais de calligraphie sur l’écriture elfique à des pages complètes en Tengwar ; et pour terminer on a même droit à des illustrations couleurs, que je regrette de ne pas avoir vu dans les différentes éditions de son récit.

Au total presque 200 illustrations accompagnées de textes, qui les suivent, contextualisent et expliquent ;le tout dans une présentation assez sobre, mais d’excellente qualité, qui n’est pas sans rappeler la couverture originale du Retour du Roi.

(suite…)

Read Full Post »

Un nouveau livre posthume de Tolkien, cool, en anglais et vieil anglais, un peu moins ! Mais au final je me suis quand même lancé dans cette nouvelle lecture : The Story of Kullervo.

Attention par contre, un dictionnaire d’anglais obligatoire et pas celui, qui a pu égayer vos études, un vrai comme le Robert-Colllins Senior. Il faudra bien ça pour compenser l’utilisation de certains termes désuets et abandonnés de la langue anglaise moderne.

the-story-of-kullervo-tolkien

Une idée sur la signification de cette couverture ?

Tout d’abord sachez que l’histoire de Kullervo ne participe en rien au Legendarium des Terres du Milieu, son écriture, entre les années 1914 et 1916, est d’ailleurs bien antérieure au Hobbit écrit en 1937 et même à La Chute de Gondolin en 1917. Néanmoins après quelques pages de lecture on se rend vite l’évidence, qu’avec ce conte Tolkien a établi les premières bases de son monde.

D’une part car il y a repris de nombreux thèmes pour construire certains récits du Premier Âge, et d’autre part car on y découvre les premières ébauches de termes, de ce qui formera plus tard le premier langage elfique conçu par Tolkien : le Quenya.

Par contre ce n’est pas une histoire originale, puisqu’elle est tirée du Kalevala : un recueil de poésies populaires recueillies par Elias Lönnrot au XIXème siècle, et qui constitue les fondations de la mythologie finlandaise. C’est d’une série de chants bien particuliers, dont Tolkien s’est inspiré : les chants 31 à 36 sur Kullervo. (suite…)

Read Full Post »

Older Posts »